Les moches et le TOUSKI

Publié par : Florence-Léa
Date : 8 septembre 2015
Catégorie(s) : *TOUSKI* , Rater une recette , Recevoir avec un budget de 5$ par personne

Les moches et le TOUSKI

Publié par : Florence-Léa
Date : 8 septembre 2015
Catégorie(s) : *TOUSKI* , Rater une recette , Recevoir avec un budget de 5$ par personne

Les moches et le TOUSKI

 

La discrimination des moches

Les fruits et légumes dits « moches » sont ceux qui sont déclassés à cause de leur esthétisme douteux. Carottes à deux pattes, fraises à trois têtes, poivrons à nez, concombres courbés, etc. Cette exigence de beauté coûte en réalité 30 % plus cher aux consommateurs, puisque le coût des aliments parfaits amortit la perte du 1/3 des aliments déclassés. Pourtant, le goût et la qualité d’un aliment moche sont identiques à celui d’un parfait !

En saison, l’autocueillette est une belle solution pour s’approvisionner soi-même et épargner quelques sous pour se nourrir. Cette activité permet de reprendre contact avec la terre qui nous nourrit et du coup, prendre conscience que les aliments ne poussent pas tous parfaits, bien au contraire ! C’est également un moment de qualité qui nous permet de profiter de la nature en famille et entre amis, tout en partageant nos meilleures recettes !

 

 

Le TOUSKI

L’expression « TOUSKI » est une abréviation de l’expression populaire «Tout ce qui reste ». C’est également une philosophie culinaire à adopter pour stimuler sa créativité devant les fourneaux et éviter le gaspillage alimentaire.

Les légumes moches sont excellents à cuisiner en grande quantité pour prévoir du TOUSKI, une solution créative et économique.  Mais que cuisiner avec du TOUSKI ?

 

TOUSKI de fruits

Les restes de salade de fruits, de plateaux de fruits, les fruits oubliés dans la corbeille ou le tiroir du frigo…

Se transforment en frappés aux fruits (smoothies), en confiture ou se cuisinent dans une marinade à viande pour un goût sucré-salé.

 

TOUSKI de légumes

Les restes de salade, de plateaux de crudités, de repas cuisinés, les légumes oubliés dans la corbeille ou le tiroir du frigo…

Se transforment en soupe ou potage, se hachent pour une macédoine, s’ajoutent à des pâtes, à une trempette ou se déshydratent au four, à très basse température, une nuit durant pour en faire un sel d’herbe.

 

TOUSKI de viande

Les restes de repas, cuisinés en trop grande quantité ou encore oubliés dans le congélateur…

Se transforment en sauce, se taillent en lanières pour les sandwichs ou les salades, s’ajoutent en garniture aux soupes ou aux pâtes.

 

TOUSKI de légumineuses

Les restes de conserve, de salade ou de chili…

Se transforment en houmous et trempettes, s’ajoutent aux ragoûts végétariens et font de délicieuses boulettes. Les chilis sont une excellente sauce pour une lasagne mexicaine réussie !

 

TOUSKI de croûtes et pains

Les restes de pains secs, les retailles de pâtes à tarte, les croûtes à pizza délaissées…

Se transforment en chapelure, en chaussons de type « pop-tarts » sucrés ou salés, ou encore, une fois grillés, font de savoureux croûtons ou craquelins.

 

TOUSKI salé

Les fonds de sacs ou restes de croustilles (chips), de bretzels, de noix ou autres petites trouvailles salées du garde-manger.

Se transforment en chapelure, s’ajoutent à des biscuits (p. XX) ou se cuisinent sur une pâte pour en faire des craquelins maisons créatifs.

 

TOUSKI sucré

Les restes de pépites, de fruits séchés, de céréales, de bonbons ou autres gourmandises du garde-manger.

Se transforment en granola avec des flocons d'avoine et des noix, s’ajoutent à des biscuits ou autres desserts et garnissent le chocolat fondu pour en faire des tuiles savoureuses !

 

Crédit photo entête : Daphné Caron / Crédit photo : Josiane de la Sablonnière

Découvrez nos inspirations additionnelles