Bruschetta de fraises

C’est la saison des fraises et on ne s’en lasse pas d’en manger. J’avais envie de vous partager mes meilleurs trucs pour éviter de gaspiller des fraises, mais surtout, de les intégrer dans des recettes salées. Oui, oui! Salées!

 

Astuces d’achat – fraises

La période idéale pour acheter des fraises d’ici débute en juin et se terminera autour du mois de septembre. Les produits locaux sont plus savoureux et abordables, je vous suggère donc de faire des réserves pour l’année. Il est plus rentable d’acheter des baies en saison et de les congeler que de les consommer fraîches, venues d’ailleurs, pendant l’hiver. Transformez-les en coulis, en compote ou séchez-les pour goûter aux produits québécois à l’année.

Comme les fraises mûrissent presque qu’aussitôt cueillies, mieux vaut choisir des fruits d’un rouge brillant à la queue ouverte et non flétrie, idéalement d’un vert vif et appétissant. Éviter les fraises qui auraient passé la journée sous les rayons de soleil, la chair deviendra molle ou abîmée trop rapidement.

 

Astuces de conservation – fraises

Conservées avec soin, les fraises tout juste cueillies se gardent jusqu’à sept jours au réfrigérateur. Osez demander à votre marchand si elles sont fraîches du jour. Les fraises récoltées depuis plus longtemps se conserveront qu’un à quatre jours, selon leur état.

Pour une conservation idéale, mettez au réfrigérateur dès le retour à la maison, sans les laver ni les équeuter, et pensez les consommer dans les 48 heures après l’achat. Vous pourriez également trier celles qui démontrent un signe de mûrissement et les transvaser dans un autre contenant sur lequel vous indiquerez de les manger en priorité. En les isolant, vous éviterez qu’elles ne gâchent toute la barquette.

Éviter de les conserver sur la tablette trop près de votre congélateur, la température glacée qui s’en dégage occasionne un surplus d’humidité et/ou de condensation qui affectera la durée de vie de ces petits fruits. Idéalement, disposez au fond du contenant un tissu ou essuie-tout afin d’absorber l’excès d’humidité qui cause les moisissures. Vous devrez changer le papier aux deux ou trois jours.

L’éthylène est une hormone végétale naturelle, un gaz volatile incolore et très réactif qui accélère notamment le processus de mûrissement des fruits et de certains légumes. Les fruits non climactériques, dont les fraises, sont très sensibles à l’éthylène dégagé par les pommes, melons, avocats et fruits à noyau (incluant la tomate). Ils se dégraderont rapidement en présence de ce gaz, alors évitez de les ranger à côté d’un de ces fruits.

Une fois équeutées, les fraises se mûrissent plus rapidement. Il est possible de ralentir leur détérioration en saupoudrant un peu de sucre pour faciliter leur conservation.

 

Astuces de congélation – fraises

Congélation jusqu’à 1 an

Les fraises se congèlent en deux étapes afin d’éviter qu’elles ne s’entassent et se gorgent d’eau à la décongélation. Ainsi, dans un premier temps, étalez-les sur une surface plate et déposez-les au congélateur pendant environ une heure. Une fois gelées, transférez-les dans un contenant pour terminer la congélation.

Pour un meilleur résultat en cuisson, cuisiner les petits fruits à l’état congelé. Cela vous évitera qu’ils ne se gorgent d’eau et perdent de leur saveur.

 

Astuces nettoyage – fraises

Il est préférable de réfrigérer les petits fruits à plat, sans les avoir lavés, car les jets d’eau les endommagent et accélère le mûrissement. Rincez-les à l’eau tiède seulement avant de les déguster.

 

Avant de jeter

Vous mangez du kale ? Vous aimerez les queues de fraises cuisinées ! Alors dorénavant, n’en disposez plus ! Broyez-les dans vos smoothies, ajoutez-les à vos salades repas, hachez-les dans les desserts.

Bruschetta de fraises zéro gaspi du Chic Frigo Sans Fric

Canevas de recette d’une bruschetta à la fraise

Ingrédients 

  • 2 casseaux de fraises
  • 45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 1 oignon vert, haché finement avec le vert (ou 1 échalote française)
  • 20 g (½ tasse) de basilic ciselé
  • 10 ml (2 c. à thé) de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d’ail, hachée finement
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Tailler les fraises en petits cubes. Conservez les queues de fraises pour un sirop, une limonade ou un soda maison.
  2. Dans un bol, mélanger les fraises, l’oignon vert, le basilic, le vinaigre, l’ail et l’huile. Rectifier les assaisonnements. Saler et poivrer.
  3. Servir sur un croûton de pain.

Astuce

J’adore cuisiner des bruschettas à autre chose qu’à la tomate. J’ai d’ailleurs une recette dans mon livre avec le poivron. Pour vous inspirer d’une recette de base, inspirez-vous de celle de Ricardo.

2e vie

La bruschetta de fraises est très bonne en accompagnement des plats salés. J’aime bien la mélanger avec des tomates confites. Ce mélange parfait viendra surprendre vos papilles. Vous pourrez accompagner ainsi un plat de saucisses, de grillades ou même dans votre sauce à spaghetti pour ajouter un peu de sucré!

3e vie

S’il vous reste un mélange de tomates et fraises, je vous invite à la tester en gaspacho. Il suffit de la broyer au mélangeur jusqu’à consistance lisse et à le servir tiède ou froid. J’ajoute parfois un fromage crémeux de chèvre ou de vache, mais je suis certaine qu’une alternative végétale donne un aussi bon résultat. J’accompagne toujours ma gaspacho d’un bout de pain, mais dernièrement j’ai découvert les scones de l’entreprise québécoise Le monde est scone et je ne sais plus m’en passer. J’en ai toujours dans le congélo pour me dépanner.

Gaspacho aux fraises zéro gaspi du Chic Frigo Sans Fric

Je dois toutefois vous mettre en garde. Certains ADORERONT cette recette, d’autres resteront perplexes haha! Si c’est votre cas, alors ne vous emballez pas et ne jetez surtout pas votre gaspacho. Vous pouvez congeler le mélange en petits cubes (dans un bac à glaçons, par exemple) ou des «pocs» (en utilisant les moules à muffins de silicones) pour de futures recettes. Vous pourrez ainsi en ajouter facilement à vos recettes pendant la saison froide. L’acidité de la tomate et le sucré de la fraise se marient très bien à une recette qui manque de ces deux ingrédients. Ajoutez-les donc aux caris, aux sauces, aux marinades…

C’est donc la preuve que ce n’est pas parce qu’une recette ne vous plaît pas qu’elle n’est que bonne pour le compost! J’ai toujours une idée pour la rescaper! Écrivez-moi pour vos recettes ratées et je tenterai de vous aider 🙂

Bonne cuisine zéro gaspi!