Célébrer en mode zéro gaspi!

Maintenant que vous me suivez depuis un petit moment déjà, vous savez que j’adore me mettre au défi de vider le frigo, le garde-manger et le congélateur. C’est ce que je fais pour les repas entre copains, les rassemblements en famille ou même quand j’ai des contrats de traiteur pour des amis (je le fais juste pour les gens que je connais… ne me le demander pas, je serai obligée de refuser malheureusement). Je ne sais pas si c’est que les gens ne s’en rendent même pas compte, ou si c’est qu’ils en sont complètement indifférents, mais personne ne commente mes menus « fonds de frigo ». Je reçois les compliments, le sourire en coin.

 

Éviter de trop cuisiner

J’ai élaboré un tableau des portions pour vous aider à réduire le gaspillage de temps (trop cuisiner, c’est du temps qu’on gaspille, ne l’oublions pas) d’énergie (on se stresse toujours pour rien lorsqu’on veut épater la galerie) et d’argent (acheter en trop grande quantité, c’est de l’argent envoyé à la poubelle). L’idée ici est de vous faire faire des économies sur tous les plans, mais aussi de prévoir les réceptions en pleine conscience.

calculateur de portions pour célébrer en mode zéro gaspi

 

Où trouver l’inspiration?

C’est le moment de vider le congélateur, de se laisser inspirer par les fonds de sacs dans le garde-manger! N’ayez pas peur de manquer d’ingrédients, pensez plutôt en « catégorie d’aliments ». Gardez en tête qu’il n’y a rien comme une sauce pour en remplacer une autre, d’une carotte pour remplacer une betterave, et ainsi de suite. Pensez en mode « touski » (tout ce qui reste) et ayez confiance en votre créativité. Pour vous aider à stimuler votre créativité, voici une petite vidéo pour vous inspirer. 

Ne vous mettez pas trop de pression

Partez d’une recette que vous maîtrisez bien et adaptez-la en fonction de la fête! Vous aimez faire des crêpes? Vous pouvez faire des blinis! Et pour impression les proches, ajoutez-y une touche zéro gaspi en assaisonnant votre mélange à crêpes d’une tasse de kale fatigué… C’est le moment de tester l’intérêt de la famille et des amis pour les recettes zéro déchet. 

En gros, c’est le concept des 1, 2, 3 vies que je présente dans mon livre. Pour plus d’idées, voici une autre courte vidéo qui vous motivera à redonner des notes de noblesses aux aliments moches.

Et si vous manquez de temps?

L’épicerie semble si proche lorsqu’on manque de temps! Pas le temps de cuisiner les crêpes? Ne succombez pas à la tentation d’aller consommer. Fouillez le frigo, le garde-manger et le congélateur plutôt. Il vous reste probablement des craquelins. Ne sous-estimez pas la popularité d’un biscuit Breton, d’un biscuit Ritz ou d’Oreo (pour un canapé sucré!). Plus de craquelins, alors vous avez assurément du pain que vous pourrez tailler avec des emporte-pièces. On fait quoi pour les sans gluten? On garnit sur un concombre ou une feuille de laitue. Les recettes de restes de fonds de frigo assemblés en canapés ne seront pas moins populaires, au contraire! Je vous parie que personne ne réalisera que c’était vos restants! 

 

Un buffet zéro gaspi sans stress

On peut aussi organiser une thématique pour limiter le stress des gens ex : party double dip (trempette) où tout le monde amène une trempette à base d’aliments dispo à la maison. C’est là que les meilleures tartinades de tofu ou haricots, les plus goûteux guacamoles ou même les trempettes aux artichauts seront inventés. D’ailleurs, prenez en note vos recettes, car vous risquez de vous le faire demander! On n’est jamais à l’abri d’un classique familial!

Voici quelques trucs :

  • Délimiter un nombre de portions pour limiter le gaspillage
  • Dresser une liste pour éviter que tout le monde amène la même chose
  • On va se le dire, le pain, on n’en manquera pas! Tout le monde en amène comme si personne d’autre n’allait y penser… On désigne un capitaine pain, le reste des invités pourra être mandaté d’amener fromage, crudités, dessert, etc. Et si capitaine pain cuisinait une recette zéro gaspi? Voici à quoi ça pourrait ressembler 🙂 

Pain à l'ail gratiné touski des recettes zéro gaspi du Chic Frigo Sans FricPain pour célébrer en mode zéro gaspi

 

Éviter la vaisselle jetable : on utilise ce qu’on possède

    • Le cornet à crème glacée, par exemple. On va se le dire, si on ne l’a pas mangé les cornets, on ne les mangera pas l’été prochain. Personne n’a envie de manger un cornet humide. Mais utilisé en guise de contenants festifs pour mettre les grignotines, c’est parfaits pour les enfants! Ils ne se rendent pas compte que c’est des vieux fonds de boîtes et ils les mangent sans chigner! 😉 
    • J’utilise des cartons ou emballages en guise de présentoirs. Par exemple, les cartons d’œufs sont parfaits pour déposer les cornets. 
    • L’écorce des fruits peut également substituer la vaisselle jetable. Ainsi vous pouvez faire un bol avec de l’écorce d’orange ou de melon, mettre votre guacamole dans un avocat, etc.
    • On élimine les pailles jetables en se procurant des pailles lavables. Mais je dirais même que plutôt que de faire un déchet, aussi bien utiliser ce qu’on a. Réglisse, bâtons de cannelle, fenouil, etc. En passant, les enfants détestent boire dans les pailles de papier. Ils trouvent que ça devient mouillé après trois gorgées et que c’est aussi un déchet (j’ai fait ce sondage lors de mes conférences dans les écoles).
Pour célébrer en mode zéro gaspi: des pailles en réglisse !

Crédit photo Marjorie Guindon

En période de confinement…

Parler de rassemblement en pleine période de confinement, c’est assez spécial, je l’avoue. Comme on a enregistré l’épisode final de Moi j’mange en novembre dernier, et qu’à cette époque personne ne pouvait prévoir la crise du coronavirus… disons qu’on fait comme si de rien n’était, le temps de la lecture de l’article, ok?

Ces trucs ne pourront probablement pas être appliqués avant plusieurs semaines (bye bye les brunchs de Pâques), mais gardez-les en tête. Ou sinon, appliquez-les chacun chez soi, pendant vos e-péros (apéros virtuels via Skype, Zoom, FaceTime ou Messenger).

Ça va bien aller

Ne lâchez pas! C’est difficile de rester chacun chez soi, mais c’est pour la santé de tous!