Réduire le gaspillage alimentaire à la maison est un projet intimidant pour vous? Rassurez-vous, il suffit de modifier quelques habitudes de consommation pour stopper le gâchis. Voici mes 6 trucs favoris.

Réduire le gaspillage alimentaire - Chic Frigo Sans Fric

Crédit photo Marjorie Guindon
Tiré du livre “La consommation dont vous êtes le z’héros”

1 – Éviter de tout mettre dans le frigo

Portez attention à où vous avez pris l’aliment. Il n’était pas dans un étalage réfrigéré? Alors vous pouvez le conserver hors frigo pendant quelques jours. Si vous le mettez trop rapidement au frigo, il attrapera froid et c’est à ce moment qu’il emprisonnera un surplus d’humidité qui causera les moisissures. Une fois sur le comptoir, vos aliments qui montreront des signes de dégradation pourront ensuite aller dans le frigo. Toutefois, les aliments qui étaient présentés dans un étalage réfrigéré devront être conservés au frigo, histoire d’éviter de couper la chaîne de froid.

Sur la photo ci-haut, il n’y aurait que le tofu acheté en vrac que je mettrais systématiquement au frigo. Le reste, je ne conserverais plusieurs jours hors du frigo.

Ranger le frigo - Chic Frigo Sans Fric

Crédit photo Josiane de la Sablonnière

2 – Ranger le frigo judicieusement

Gardez en tête que le frigo a des zones de rangement très précises. Mal conservés, les aliments se gâchent beaucoup plus rapidement. La zone la plus fraîche se trouve près du congélateur (car c’est à cet endroit qu’on retrouve la fente de ventilation, plus d’explications dans mon article sur le frigo zéro déchet). Si vous y déposez vos laitues, radis, herbes, crudités… ils gèleront et se gaspilleront très rapidement. Conservez près du congélateur les aliments fragiles en fin de vie.

Vous rangerez donc vos fruits et légumes à l’opposé du congélateur. Et sur l’étalage du centre, placez les touskis (tout ce qui reste). Ainsi, à chaque fois que vous ouvrirez le frigo, vous aurez un rappel de cuisiner cet aliment et votre créativité se mettra en marche pour trouver à transformer vos surplus.

 

3 – Enlever tous les emballages

Les emballages sont des contenants de transport, pas de conservation. Emprisonnés dans une pellicule ou une boîte de plastique, les fruits et les légumes étouffent. Et, en plus, s’ils sont conservés au frigo, ils attrapent froid et l’emballage cause la condensation. Gardez en tête que la condensation appelle un surplus d’humidité qui cause les moisissures. La moisissure est irrécupérable, alors que les aliments déshydratés pourront toujours être réhydratés dans un corps gras, une sauce ou au contact d’autres aliments humides. Une fois à la maison, retirez les emballages et transvasez les aliments dans des contenants hermétiques suffisamment grands.

Allez hop! Exit la pellicule de plastique sur la barquette de champignon. Aussi bien les laisser se déshydrater un peu plutôt que de les jeter à cause de la moisissure!

Trucs pour éviter le gaspillage - Chic Frigo Sans Fric

Crédit photo Josiane de la Sablonnière

4 – Adopter un linge absorbant

Le truc du linge absorbant changera votre vie! Grâce à ce dernier, les aliments qui se gâchaient habituellement en 48 heures se conserveront soudainement jusqu’à 14 jours. Sans blague! La raison est simple le linge absorbant emprisonnera les surplus d’humidité. Après quelques jours, vous n’aurez qu’à le retirer et en mettre un nouveau. Certaines personnes utilisent des papiers essuie-tout, mais personnellement, comme j’adopte un mode de vie zéro déchet, je préfère utiliser un linge de coton qui pourrait être une serviette de table tachée (ma spécialité) un ancien drap taillé en morceaux, un vieux t-shirt troué découpé en carrés, un linge à vaisselle plié… Évitez de faire un achat pour adopter ce truc, vous avez tout à la maison.

 

5 – Procurez-vous un bac de sable

La conservation des légumes racines dans des bacs de sable est une pratique de nos grands-mères. Malheureusement, cette technique s’est vue oubliée au fil des générations. L’idée est tout de même brillante : replonger les tubercules dans leur habitat naturel pour mieux les conserver. Il suffit de se procurer du sable propre à la pépinière ou à la quincaillerie et de l’humidifier légèrement pour reproduire la terre en saison des récoltes. Plongez-y les aliments et rangez le bac dans une pièce sombre et sec. Refermez le couvercle pour éviter que le chat ne confonde pour une litière…

 

6 – Nettoyer les aliments que quelques minutes avant de les consommer

Les végétaux ont tous une couche de protection naturelle. Lorsqu’on nettoie les fruits et les légumes trop rapidement, ces derniers deviennent plus vulnérables et ont tendance à se gâcher. C’est d’ailleurs pour cette raison que les œufs sont réfrigérés au Canada, car ils ont été nettoyés. Dorénavant, avant de rincer l’entièreté de la barquette de fraises ou la totalité du brocoli, pensez à ne nettoyer que ce que vous vous apprêtez à manger.

 

Pour nettoyer les fruits et les légumes :

1 cuillère à thé de bicarbonate de soude par 1,5 litre d’eau tiède

Vous pouvez laisser tremper 12 minutes ou nettoyer avec une brosse à légumes.

 

En les nettoyant ainsi, vous pourrez manger les épluchures, car il ne restera pas plus de pesticide à l’intérieur qu’à l’extérieur des végétaux.

 

 

Je vous invite à découvrir mon site chouchou, Sauve ta bouffe. Ils répertorient tous les trucs pertinents pour mieux conserver les aliments.

En adoptant ces nouvelles habitudes, votre gaspillage réduira considérablement. Je vous en fais une promesse!