Voici déjà le quatrième article sur les questions-réponses zéro gaspi !

Merci de votre enthousiasme, je suis toujours submergée de questions et je trouve ça super de pouvoir partager collectivement mes meilleures astuces.

Alors, ça y est, c’est parti !

Questions-réponses

Semaine finissant le 17 mai 2020

Questions 1: Peut-on congeler des bananes sans la pelure?

Oui, c’est exactement ce que je fais. Lorsque vous congelez avec la pelure, il y aura plus de chance que l’eau accumulée dans la pelure se relâche dans votre contenant et se transforme en «bain» de jus de banane décongelés et pleins de pesticides. Ça fait souvent un liquide foncé et visqueux. N’hésitez pas à tailler les bananes, ce sera même plus facile à travailler congelé.

D’ailleurs, j’ai réalisé une vidéo sur les bananes où j’aborde la congélation. Je vous invite à la visionner.

 

Question 2: Quoi faire avec trop de salade ? (pendant le temps des récoltes, ça déborde)

Il existe une foule de recettes “Choisy” (c’est-à-dire des recettes pour cuisiner la laitue). J’aime particulièrement la recette de crème de laitue fanée de Daniel Vézina.

Dans mon livre 1, 2, 3 vies – Recette zéro gaspi, j’ai également un canevas de recette de pesto de laitue. C’est définitivement un de mes pestos favoris, que je tartine sur des bouts de pain, que j’ajoute dans un plat de pâte ou que je mélange avec un fond de pot de mayonnaise.

 

Pesto fanes laitue

 

 

Question 3: As-tu un truc pour garder les épinards frais?

Le truc du fameux linge absorbant! C’est miraculeux pour plusieurs aliments, dont les verdures. Pour découvrir comment je procède, voici une petite vidéo qui pourra vous outiller.

 

Question 4: La mélasse une fois périmée, est-elle encore bonne? Et que peut-on faire avec, mis à part des biscuits?

Je ne suis pas chimiste alimentaire, alors je ne peux pas me prononcer sur la question. Anne-Marie Desbiens, La Foodie Scientifique, saura mieux vous répondre. Par contre, je peux vous aider pour intégrer la mélasse dans vos recettes et du coup, éviter de la gaspiller. J’aime bien l’utiliser pour sucrer légèrement les plats salés, tout en ajoutant un petit côté acidulé. J’ai d’ailleurs une recette de protéine hachée à la libanaise qui pourrait vous plaire.

Vous pouvez également utiliser une petite cuillère à soupe pour assaisonner vos barres tendres maison ou en faire une marinade pour la saison des barbecues.

Lorsque je suis en panne d’idées, je vais toujours faire une tour sur Pinterest pour trouver l’inspiration. Par curiosité, je suis allée faire une petite recherche et j’ai eu un coup de coeur pour quelques recettes déjà :

Maïs soufflé au cari et à la mélasse :

Tomates confites à la mélasse : 

 

 

Question 5: Qu’est-ce qu’on peut faire avec des raisins fatigués, mais pas encore moisis?

Ah! Bien de bonnes choses! Je vous invite à visionner la capsule suivante pour vous inspirer. Les canevas de recettes sont tirés de mon livre 1, 2, 3 vies – Recettes zéro gaspi

 

Question 6: Comment sauver de la tire d’érable cristallisée?

Faites-la fondre au bain-marie pour la rendre liquide (au besoin ajouter de l’eau ou de la crème) et ajoutez-la aux desserts en guide de sucrant. Vous pourriez également en faire une crème glacée maison en l’ajoutant à un reste de crème fouettée. Une fois bien mélangé, vous faites congeler pendant environ 6 heures.

 

Question 7: Quoi faire avec du rutabaga?

J’aime beaucoup le râper et en faire des légumes marinés, comme dans les restaurants libanais. Ça me permet du coup de liquider mes betteraves un peu molles. Autre idée, j’aime beaucoup en faire des «steaks» poêlés. Il suffit de les tailler en rondelles, les faire mariner et ensuite les faire sauter à la poêle.

 

Question 8: Quoi faire avec un surplus de persil?

J’aime bien en faire des purées d’herbe de style pesto (sans les noix, sans le citron) c’est un passe-partout pour plusieurs recettes.

 

Question 9: Des idées pour passer les cerises de terre?

Faites-en une petite compote, sucrée et/ou salée en faisant cuire, dans un corps gras, les cerises de terre. Ajoutez un peu d’assaisonnement au goût, comme des épices (au cari, libanaises, provençales ou même de la cannelle, mélange à déjeuner…) Vous pourrez accompagner vos protéines de cette belle compote ou même en déposer sur vos yogourts-granolas du matin. Un délice!

 

Question 10: Quoi faire avec du carminé de pomme?

Le carminé, c’est en quelque sorte un vinaigre balsamique de pomme. Pour en découvrir davantage sur un produit local, je vous ai déniché cet article : Déguster la pomme autrement

Je suis de celle qui a de la difficulté à passer au travers d’un pot de vinaigre balsamique, donc je comprends votre interrogation pour l’utilisation du carminé. De ma compréhension, le carminé se conserve très longtemps, donc pas de souci à le consommer sur plusieurs mois voir même des années.

L’idée est donc de prendre l’habitude de l’intégrer dans les recettes. Dans une vinaigrette, vous pouvez substituer le vinaigre par du carminé, en prenant soin d’ajuster le dosage selon vos goûts. Commencez avec une petite quantité et ajoutez-en au fur et à mesure pour rectifier les assaisonnements. Vous pouvez également bonifier une marinade pour une viande rouge, comme le magret de canard ou une pièce d’agneau. Finalement, utilisez-le en guise de caramel. Si le goût vinaigré est trop puissant pour vous, coupez-le avec un sucrant, comme du miel ou du sirop d’érable.

 

On se revoit dans deux semaines, pour une nouvelle ronde de questions!

N’hésitez pas à m’écrire pour m’envoyer vos questions, je tenterai d’y répondre avec mes meilleures idées. Contactez-moi via la messagerie Facebook, Instagram ou à même la boîte de contact du blogue.

 

J’ai bien hâte de vous lire!

À bientôt 🙂