Le retour de la saison estivale

Ça y est, l’été est officiellement installé et on aura probablement envie de profiter du beau temps tout au long des semaines à venir. Avez-vous remarqué que plus on profite du grand air, plus on développe un sentiment d’appartenance avec la nature? Prendre soin de la planète semble toujours plus accessible sous le soleil!

La saison me semble idéale pour adopter de nouvelles habitudes et ça tombe bien, car Radio-Canada m’a proposé d’animer une chronique radio estivale intitulée « Écolo au quotidien ». Tout au long de l’été, je vous donnerai des trucs pour poser des petits gestes solidaires avec la planète. L’idée est de freiner le réflexe de consommer pour répondre à un besoin. Cet été, créons plutôt! Rassurez-vous, je vais vous démontrer qu’on a tous un pouvoir d’agir et que la transition peut s’effectuer dans le plaisir.

Cocktails et barbecue en mode zéro gaspi

Pour cette première chronique, j’avais envie de vous démontrer qu’il est possible de cuisiner des repas au barbecue en mode zéro déchet. Comme la saison des terrasses et des soupers improvisés entre amis est enfin arrivée, pourquoi ne pas vous lancer le défi de composer vos menus qu’à partir des aliments disponibles dans le frigo?

Sirop simple pour cocktails zéro gaspi

Crédit photo Marjorie Guindon

Par quoi commencer?

Pour se mettre dans l’ambiance, quoi de plus agréable que de se faire un petit cocktail de bienvenue? J’ai envie de décortiquer avec vous l’idée d’un cocktail zéro déchet, car les variantes sont subtiles. L’idée n’est pas de fabriquer soi-même son alcool de grain, mais plutôt d’introduire les « déchets alimentaires » en guise d’assaisonnement. La base reste donc la même que celle d’un cocktail régulier :

  • Alcool
  • Tonic
  • Sucrant
  • Des garnitures

Pour la touche zéro gaspi, j’infuse soit l’alcool de mes épluchures (visitez mon compte Instagram pour ma recette de limoncello aux queues de fraises, un vrai délice!) ou je cuisine des sirops simples à base d’épluchures ou de tiges d’herbe.

Cocktails zéro gaspi pour le barbecue

Crédit photo par Josiane de la Sablonnière

Les sirops simples sont très pratiques pour sucrer les cocktails, mais aussi pour les limonades, les thés glacés ou pour « pimper » vos desserts, en remplacement du sirop d’érable. Le plus populaire est de loin celui aux queues de fraises. Avouez qu’on gaspille toujours un peu de belle chair rouge lorsqu’on équeute les fraises à la chaîne … Eh bien ici, c’est pas grave, car ça vous aidera à colorer le sirop d’un appétissant rouge éclatant!

Mocktail de mojito zéro gaspi

Crédit photo Josiane de la Sablonnière

Sur la photo, je me suis amusée à réinventer le mojito en cuisinant un sirop avec mes tiges de menthe. La paresseuse en moi ne perd plus son temps à écraser la menthe pour en extraire les arômes, le sirop me procure mon petit plaisir! Lorsqu’il me reste des crudités, je les ajoute à mes cocktails. J’aime beaucoup les rondelles de concombre, ça ajoute une belle touche de fraîcheur. Pour ceux qui trouvent que la menthe goûte trop la pâte à dent, tentez le mojito au sirop de basilic. Je vous préviens, c’est renversant!!

Dernier petit truc, j’utilise également les restes de fruits, récupérés des plateaux ou sauvés du compost. Les morceaux s’imbiberont du sirop et de l’eau pétillante et redeviendront appétissants!

À noter que ces deux boissons sont sans alcool. J’ajoute simplement du sirop à de l’eau pétillante. Les enfants en raffoleront. Il vous manque de rhum pour le mojito, essayez avec un gin ou de la vodka. Le résultat est surprenant!

Tarte aux fruits de sangria

Un jour que j’étais encore cantinière sur les plateaux de tournage, j’allais jeter machinalement les restes de fruits de la sangria du midi quand soudainement, j’ai eu un éclair de génie (haha, rien de moins!). Moi qui cherchais justement une garniture originale pour ma tarte de “retour de lunch”. Eh oui, les équipes sont gâtées sur les plateaux de tournage, ils ont droit à des desserts au retour du lunch!

J’ai donc décidé de tenter le tout pour le tout! Un peu de beurre, un peu de sirop d’érable, quelques minutes à la poêle plus tard, les fruits de sangria étaient devenus de la “confiture à la sangria”. Après m’être mérité les éloges de ma collègue de travail, et cinq étés plus tard à peaufiner la recette, je suis fière de vous présenter ma recette de tarte aux fruits de sangria. Pour plus de détails sur la préparation et comment lui donner plusieurs vies, c’est par ici.

Tarte aux fruits de sangria

Crédit photo Marjorie Guindon

Comment y arriver avec un menu complet, pour 2 ou 25 personnes?

L’idée est de dresser l’inventaire du frigo avant d’accourir à l’épicerie. Vous réaliserez que vous avez souvent tout à disposition pour créer un menu complet. Il vous manque d’un ingrédient? Associez-le à sa catégorie. Il n’y a rien comme un sucrant pour en remplacer un autre, tout comme une sauce du commerce pour en remplacer une autre. Je vous promets que ce réflexe de substitution ne fera qu’enrichir vos recettes.

Ainsi, les restes de vinaigrette César du commerce deviendront de délicieuses marinades pour les viandes ou le tofu à griller au barbecue. Et d’ailleurs, avant d’aller visiter votre boucher, faites donc un petit détour par le congélateur! Probablement que vous avez plusieurs protéines oubliées qui seront très bonnes décongelées, marinées et grillées.

 

Repas partage (Pot luck) sous la thématique vide frigo

Ne soyez pas gênés d’annoncer une thématique à vos repas partage. Bar à tacos, bar à poke bol, bar à bagels… Les possibilités sont infinies. L’idée est que tout le monde mette en commun ses surplus et fonds de pots. Les restants des uns feront le bonheur des autres!

Si vous préférez cuisiner des recettes, alors lancez le défi à vos invités de cuisiner qu’avec les aliments disponibles dans le frigo. Les recettes seront surprenantes et probablement vous créerez de nouveaux classiques!

Pour ceux et celles qui auraient peur d’exagérer et de trop cuisiner, j’ai demandé à mon ami Olivier Cochard de créer un tableau des portions pour vous guider. Voici le lien pour le télécharger gratuitement PORTIONS CFSF. Affichez ce tableau sur votre frigo ou envoyez le lien à vos amis. L’idée est qu’on perde moins de temps à trop cuisiner pour ensuite trop gaspiller.

 

calculateur de portions

Réduire ses déchets en groupe

Finalement, j’ai remarqué qu’on produit toujours beaucoup plus de déchets en groupe. Y a-t-il moyen de réduire le nombre de sacs de poubelles ou même le gaspillage alimentaire?

Avant de remplir votre compost des épluchures et rebuts alimentaires, pensez qu’ils pourront toujours être infusés, servir d’assaisonnement ou carrément retransformés. L’idée est d’apprendre à mettre son compost au régime. Pour vous aider à y parvenir, et à influencer vos invités sans rentrer dans le grand débat « pour ou contre le zéro déchet », utilisez la tactique « je prêche par l’exemple pour t’initier! ».

Utilisez les épluchures en guise de vaisselle végétale (coquilles d’avocat, bols d’agrumes, paille avec les tiges de fenouil, etc.) Mon astuce préférée de la saison du barbecue : les papillotes à base d’aliment. Peaux d’ananas et feuillage de maïs ajouteront une petite touche sucrée aux protéines.

Tempeh et crevettes au barbecue

Sur la photo, j’ai cuisiné du tempeh et des crevettes. J’ai déposé les crevettes décortiquées directement sur l’ananas ! De plus, j’ai préalablement fait bouillir le tempeh quelques minutes avant de le faire mariner, histoire de camoufler son goût prononcé.

 

En espérant que ces idées vous aideront à adopter un ou deux nouveaux trucs qui vous aideront à améliorer vos habitudes de consommation.

Partagez-nous vos bons coups!

Au plaisir de vous lire,

Florence-Léa

 

Cocktails et barbecue zéro gaspi

Pour écouter ma première chronique radio « Écolo au quotidien » en rediffusion, cliquez ici.